Joseph et la différence dans la Bible

par | Mai 20, 2021 | Bible et Interprétation, Croissance personnelle et réussite, Vie spirituelle

Comment faire face au deuil?

Comment faire face et vivre le deuil? La question du deuil et des ressources mises en oeuvre pour le vivre en intégrité est actuelle. La mort que nous faisons tout pour combattre, est inéluctable.  Au cours de ces 10 dernières années, j'ai vu disparaitre deux de...

Trouver le bonheur grâce à la Foi.

Je crois profondément que nous avons été créé pour trouver la joie et le bonheur. Le Créateur nous a donné une partie de son pouvoir de création.  Tout, absolument tout chez l’être humain, tout est croyance. La rationalité n’existe que dans nos croyances. Nous sommes...

Différence, transferts, symboles et jalousies

D’après le récit biblique, Joseph est le fils préféré de son père, Jacob.

Celui-ci reporte probablement sur leur aîné l’amour qu’il avait pour sa femme préférée Rachel. Celle-ci este effet morte à la naissance de Benjamin, leur deuxième fils. Cette préférence du père, manifesté par le cadeau d’une tunique multicolore à ses 17 ans, entraîne la jalousie des demi-frères de Joseph. D’autant que Joseph leur raconte, à la suite, les deux rêves qu’il a fait. Dans le premier, onze gerbes de blé s’inclinent une douzième, celle de de Joseph. Dans le second rêve, onze étoiles, le soleil, et la Lune, se prosternent devant Lui. Il n’est pas besoin d’être un savant pour les interpréter en représentation de sa suprématie. La jalousie de ses frères ne cesse de grandir.

Je n’en peux plus” dû certainement dire un des frères de Joseph. “Et vas-y que dans ses rêves soit on se prosterne ou soit on s’incline devant lui”, Et puis quoi encore ? Et en plus notre Père Jacob le soutient. A son prochain rêve, je le...

Et c’est ainsi que Joseph, bien qu’échappant à la mort, fut vendu comme esclave à une caravane de bédouins. Ceux-ci passaientt par là pour aller en Egypte.

Psycho-éducation et différence dans la Bible

La fratrie des grands personnages de la bible Un vaste sujet que l’on explore peu. Vivre avec la différence peut parfois énerver, exacerber et donner lieu à ce que l’on appelle un burn-out ou à des envies, pas très pacifiques. (Voir l’histoire de Caïn et Abel, ou du retour du fils prodigue). Comment gérer une logique diffétente qui peut paraitre totalement dénuée de sens? Ce questionnement récurrent a donné lieu, ces dernières années, à la création du concept de psycho-éducation. C’est à dire, un concept qui explique à l’entourage, à la fratrie comment mieux comprendre et vivre avec celles et ceux qui diffère de la norme.

La différence exacerbe les incompréhensions

L’incompréhension, le rejet, est souvent le destin des personnes qui pensent autrement. Le destin des personnes qui ont une pensée en arborescence. Pour la plupart des personnes, la pensée va d’un point A à un point B, en prenant les autoroutes, les longs boulevards ou les grands ponts neuronaux. Pour d’autres, la pensée va prendre les ruelles, les centre-ville, les zones piétonnes…

Cette forme de pensée se construit en faisant lien avec les expérience, les souvenirs, et la connaissance. Elle est, du coup, beaucoup plus complexe et plus vaste. Une forme de pensée différente qui exacerbe l’incompréhension. Les personnes qui pensent de cette manière, croient que tout le monde fonctionne comme elles. Elles se retrouvent donc bien souvent au milieu de conflits sans en comprendre l’origine et se demandent alors “Mais pourquoi ??“.

Joseph, lors de son voyage de captif vers l’Egypte dut se poser bien des questions. “Pourquoi cette injustice, alors que je n’ai pourtant rien fait de mal ?”

Questionnement venant à l’esprit, juste parce qu’il n’y a pas la conscience de différentes structures de la personnalité.. Chaque structure a un mode de pensée bien particulier et il n’est pas toujours évident de le comprendre.

La neurodiversité au coeur de la Bible comme parcours d’exploration

Le talent du déficit

La neurodiverstié est une voie assez peu explorée et qui peut pourtant nous apprendre beaucoup de choses. Une voie de diversité qui peut, peut être, nous aider à mieux comprendre les conflits, les rivalités, l’incompréhensible.

Etant TDAH et TSA, (Trouble déficitaire de l’attention et hyperactivité – Trouble du spectre de l’autisme) mon souhait est de partager une approche différente de la Bible. Celle-ci s’est construite en essayant d’une part de me comprendre. Mais aussi, d’autre part, par le biais de l’accompagnement en tant que travailleur médico-social. Je côtoie, depuis des décennies l’épilepsie, l’autisme, les troubles du comportement, la psychose, l’alcoolisme, la perversion, l’état végétatif, la fin de vie. Tout un panel de facettes qui m’amènent à mieux comprendre l’humain, et ses différents processus de vie.

La Bible est constituée de cas d’études. Bon nombres de profils différents nous enseignent ce que peut devenir l’humain quand il est confronté à différentes situations qui sortent de l’ordinaire.

Interpellés par un regard différent sur la Bible?

La Bible sous le regard de la neurodiversité vous intéresse ou vous interpelle? Je vous invite à parcourir un bout de chemin ensemble afin de questionner l’Histoire différemment. Nous verrons aussi que la perfection, telle que le sens commun l’entend, n’est pas du tout le critère de la faveur de Dieu.

Au plaisir de débattre et de partager ensemble si vous le souhaitez.

Jean Paul Rase

crédit photo : Markus Spiske – Pexels

La différence, source de division