Les Clés du Leadership

Histoire, histoires, Bible, Biographies, Récits initiatiques, livres de développement personnel : Tous reviennent à dire ceci :

  1. Chacun/e est un/e leader potentiel.
  2. Tout le monde ne le sera pas consciemment
  3. Nous avons tous/tes notre originalité
  4. Nous avons une immense responsabilité à cause de notre influence
  5. Nous sommes appelés à devenir une meilleure version de nous-même
  6. Et nous inspirons (pour le bon ou le mauvais) une partie plus ou moins grande de l’humanité
  7. Le monde a toujours eu besoin de Héros/ïnes, extraordinaires ou non
  8. Ce sont eux/elles qui impriment leur énergie aux foules, et donc ils/elles modifient le cours de l’Histoire du monde.
  9. Tous et toutes sont eux-mêmes inspirés/es et guidés/es. (Par qui?)
  10. Ceux qui sortent du lot et sont les plus influents, ceux qui accomplissent le plus ont trouvé et déployé les clefs de l’efficacité

J’ai lu la Bible un grand nombre de fois et je la lis encore. Je l’ai étudié et je l’étudie encore. J’ai aussi un très grand nombre de lectures autres et je ne cesse jamais de dévorer ces sources de la connaissance et ces témoignages de l’expérience humaine. Que ce soit sous forme écrite ou audio.

Choisir ce que l’ont lit est important, car il est nécessaire d’avoir les meilleures approches, et la qualité de contenu et d’écriture la meilleure.

Le poids de la Lumière (MARTIN HESSELMEIER / ANDREAS MUXEL)

Je peux cependant dire ceci, nous trouvons dans la Bible un extraordinaire condensé de sagesse que les « gourous de développement personnel et les neurosciences ne font qu’actualiser et valider. C’est en allant à leur rencontre et en me formant en dehors du milieu religieux que je l’ai compris. Car dans ce dernier, les lunettes de lecture, d’interprétation, et les émetteurs de transmission sont malheureusement biaisés, et surannés, et ainsi publient un décalage toujours plus grand entre la pertinence réelle de l’enseignement biblique, et les mentalités et la culture post-moderne.

C’est donc parfois dans la Bible que je puiserai des illustrations de l’enseignement magistral de ce qui nous occupe : le développement de son propre leadership. Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit. Nous sommes appelés à être les leaders-repères de ce monde en dérive mené par des aveugles voraces, pour toutes celles et tous ceux qui cherchent sincèrement la lumière.

Et pour laisser passer la lumière, il faut bien être un peu fêlé, n’est-ce pas?

C’est bien ce que les grands maîtres de sagesse et les transformateurs ont subi, notamment, comme accusations : d’être fêlés. Oui mais. Qu’avaient-ils en commun? D’abord ils/elles étaient inspirés/es par une grande idée, une idée qui avait pour but premier de servir l’humanité. Ensuite ils/elles ont tous déclaré égaux les individus. Ensuite ils/elles avaient une hygiène de vie et une auto-discipline très élevée. Ils avaient de la compassion pour les plus faibles et ne cédaient rien aux puissants et aux assoiffés de pouvoir. Leur chemin de vie est un modèle de persévérance dans leur combat, et ils/elles ont tous cherché les moyens pacifiques pour changer le monde. Mêmes les grands guerriers. Et je terminerai cette liste partielle : par le plus important : leurs oeuvres n’ont jamais été plus grands qu’eux/elles. Ils ont grandi, au fur et à mesure que leur mission le nécessitait, ils sont devenus des « grands/es que l’histoire a retenu, mêmes et encore plus quand ils/elles sont morts assassinés.

On plante les clous qui l’attachent à la croix, et tout ce que Jésus dit c’est « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Abnégation, responsabilité, compréhension, intégrité, justice, miséricorde…

C’est ce que je vous propose : grandir, grandir, et grandir encore.

Olivier H. Sommer, Mai 2020